Les trois rôles des organisations : Leapers, Bridge builders & Tradition Holders

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

LES 3 RÔLES DES ORGANISATIONS : LEAPERS, BRIDGE BUILDERS & TRADITION HOLDERS

Par Marita Fridjhon

 

Il y a quelques années, Faith et moi avons mis au point une activité vraiment utile pour les clients qui sont au premier front de la gestion du changement. Et pourtant, y a-t-il quelqu’un qui ne soit pas en train de gérer le changement d’une manière ou d’une autre ?

 

La semaine dernière, nous avons eu l’occasion unique de travailler main dans la main avec deux organisations qui, en tant qu’entités organisationnelles, occupent respectivement les terrains des Leapers et des Tradition Holders. Bien que nous travaillions souvent en équipe avec les rôles de Leapers (Bondisseurs), Bridge Builders (Constructeurs de ponts) et Tradition holders (Gardiens de la tradition), je n’ai jamais eu une expérience aussi vivante avec des entités organisationnelles occupant ces rôles.

Le nom de ces différents rôles est assez évident : les Leapers sont les individus d’une équipe qui sont à l’avant-garde et au centre des dernières pensées, idées et innovations. Ainsi, ils ont une grande tolérance au risque. Métaphoriquement, ils portent la dernière version des téléphones intelligents et font probablement la queue au magasin Apple lorsque le nouvel iPad est mis en vente.

Nous connaissons tous des personnes qui, d’une manière ou d’une autre, sont capables d’acheter avant tout le monde ! 

Les bâtisseurs de ponts, bien que favorables à l’innovation, sont plus prudents et font beaucoup de recherches et de comparaisons avant d’opter pour le produit qu’ils veulent acheter. Ils veulent être éduqués ou convaincus, et sont à l’aise avec un risque léger à modéré.

 

Les détenteurs de traditions sont plus réfractaires au risque, peuvent être très compétents en matière de technologies et de stratégies éprouvées et jouent le rôle de protecteurs des traditions. Ces trois rôles sont nécessaires dans toute initiative de changement pour la force et la perspicacité évidentes que chacun apporte. Les conflits au cours des initiatives de changement sont souvent perçus comme des affrontements entre individus, alors qu’en réalité, ce sont ces trois rôles qui sont en compétition pour les résultats finaux. Comprendre cela et faciliter les forces de chacun dans le mélange tout en atténuant les défis apportés par chacun, crée une situation gagnant-gagnant-gagnant.

 

Réfléchir au sein duquel de ces domaines des organisations entières campent est très instructif. Il est clair que les startups vivent au pays de l’innovation ou meurent, tant au niveau du produit que de la structure organisationnelle. Au fur et à mesure que l’organisation mûrit et se développe, elle relève le défi de construire le pont entre l’innovation et la stabilité des structures et des produits qui sont reconnaissables et dignes de confiance. Enfin, l’organisation évolue vers une tradition de conservation et de préservation de ce qui a conduit à son succès.

 

Cela étant, nous pouvons voir plus clairement pourquoi les organisations, quelle que soit leur position sur ce continuum, ont besoin de ces trois rôles. L’organisation qui devient si structurée et statique qu’elle résiste à tout changement, stagnera et mourra. Tout comme celle qui se contente d’innover et de se débarrasser des déchets. Elle ne peut pas s’imposer dans notre monde compétitif.

 

Revenons maintenant à nos deux organisations clientes. Le premier engagement était avec l’entité « Tradition Holding ». Nous avons eu l’honneur inhabituel de travailler avec une institution vieille de plus de 600 ans, et nous avons été les témoins directs du travail intensif de la petite bande d’agents de changement qui jouent actuellement le rôle de Leapers pour l’organisation. Cette organisation qui, sur une période de 600 ans, rappelons-le, a eu suffisamment de sagesse pour conserver les Leapers, valoriser les Bridge Builders et ne jamais abandonner le maintien de la tradition !

 

Après cela, c’est avec l’une des organisations les plus « bondissantes » du monde des affaires aujourd’hui que nous avons collaboré. Si vous voulez vraiment faire l’expérience de ce que nous appelons le « champ émotionnel », essayez d’entrer dans une organisation « Leaper » et ensuite dans une organisation « Tradition Holding »… La différence est évidente partout : dans les bâtiments, dans le mobilier, dans la façon dont les bureaux sont occupés, dans le ton de la voix des employés, dans l’âge des visiteurs, dans les activités des employés et plus encore.

 

L’une est-elle plus « saine » que l’autre ? Curieusement non, car elles sont confrontées à des défis différents. En termes de psychologie Gottman, les deux organisations ont leurs 69% de problèmes perpétuels – ils sont juste différents ! Notre défi, en tant que coachs et consultants, est de comprendre cette différence et d’y répondre. Et votre moment de vérité en tant que coach consiste à comprendre dans laquelle de ces organisations vous vous sentez le plus à l’aise. Quel est votre parti pris ? Pouvez-vous coacher les trois ? 


De mon côté, et dans les conversations avec notre équipe, il est devenu évident que cette dernière semaine restera dans nos mémoires comme l’une des semaines de travail les plus enrichissantes et les plus amusantes que nous ayons eues depuis longtemps ! Et j’ai appris que dans certains domaines, je suis un pur Leaper, dans d’autres, un Bridge builder accompli, et dans d’autres encore, un Tradition Holder de premier ordre.

 

Marita Fridjhon, fondatrice de CRR Global, maison mère d’ORSC France.

Il y a plus de 50 ans, Faith Fuller et Marita Fridjhon devinrent pionnières en amenant la Théorie Systémique au monde du coaching. Elles créèrent un nouveau programme d’entrainement des systèmes relationnels au sein des organisations aujourd’hui connu sous le nom d’ORSC™️. 

Vous souhaitez en apprendre plus sur notre formation ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos articles, les invitation à nos prochains événements