COACHING RELATIONNEL SYSTÉMIQUE, TROIS DIMENSIONS.

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on email
  • Le modèle ORSC de coaching systémique des relations, équipes et organisations, aborde les systèmes relationnels au travers de trois dimensions qui sont celles de l’Intelligence, de la Géographie et du Chemin Relationnel. Chacune de ces dimensions traite de certains aspects des systèmes, comme nous le décrivons brièvement ici. Et elles sont chacune développée dans un module spécifique de notre programme de formation, pour apporter les concepts et les outils associés. Et permettre ainsi aux coachs ORSC d’accompagner les systèmes dans chacune de ces dimensions.

Le Coaching Relationnel systémique se produit dans les trois dimensions suivantes : l’Intelligence Relationnelle (Relationship Intelligence), la Géographie Systémique (Systems Geography) et le Chemin Relationnel (Relationship Path). Chaque dimension porte sur un fonctionnement particulier du système.

Intelligence des Systèmes Relationnels™

Cette dimension fournit une feuille de route pour la gestion du changement. Elle examine comment le changement se produit chez les individus, les couples et les groupes. IBM écrit : «Le changement est la nouvelle normalité » (IBM Corporation, 2008). La Gestion du changement est un domaine déterminant du coaching d’organisation. Créer un changement efficace et durable est certainement ce qui donne ses lettres de noblesse au coaching. Le cours sur l’Intelligence des Systèmes Relationnels fournit des modèles et des outils pour la gestion du changement. En outre, cette dimension représente le flux émotionnel de la relation et la nécessité d’augmenter sa portée émotionnelle chez l’individu en le rendant plus conscient de « ce qui essaie de se passer. »

Géographie des systèmes

Le module Géographie travaille avec les structures semi-permanentes d’un système telles que les Rôles externes et les Rôles internes ainsi que les Rôles fantômes. Les rôles fantômes sont ces présences invisibles qui peuvent encore avoir un impact significatif sur le système, tels que le fantôme de l’ «ex» partenaire ou du fondateur de l’entreprise. Des techniques telles que « le Travail sur les Mondes (Landswork™) » permettent également de travailler avec la diversité et la différence. Le Travail sur les Mondes (Landswork™) est une méthode qui nous permet de tirer parti des différences individuelles, et briser les silos organisationnels.

Le Chemin Relationnel

Les relations sont par nature génératives, elles créent des choses, que cela soit une nouvelle société, un bébé ou la commande d’un sandwich jambon/beurre ! La dimension « le Chemin Relationnel » concerne la façon de devenir conscient et intentionnel de ce que nous créons ensemble. Cette dimension dévoile également le sens profond de la relation, sa puissance et son potentiel. Elle explore aussi la capacité à rêver du système (« ce qui essaie de se produire »). Elle nous invite à regarder les différents niveaux de réalité (l’Essence, le Rêve et la Réalité Consensuelle) dans lesquels les relations se produisent et la manière de se déplacer facilement entre eux. En effet, le coach doit être fluide dans ses déplacements entre ces niveaux car chacun a un rôle essentiel à jouer dans le système.

Extrait d’ORSC – Module Fondamentaux – CRR Global Inc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos articles, les invitation à nos prochains événements